Si tes appétits te contrôlent, ils peuvent t’éloigner de la bénédiction. Si tu contrôles tes appétits, la distinction pourrait croiser ton chemin.

Contrôle tes appétits et tu éviteras les larmes

« Voici, je m’en vais mourir ; à quoi me sert ce droit d’aînesse ? …C’est ainsi qu’Esaü méprisa son droit d’aînesse » (Genèse 25 :32-34). « Vous savez que, plus tard, voulant obtenir la bénédiction, il fut rejeté, quoiqu’il la sollicitât avec larmes ; car son repentir ne put avoir aucun effet » (Hébreux 12 :17).

Contrôle tes appétits et tu inviteras la distinction

A l’inverse, Daniel et ses compagnons de captivité à Babylone ont résolu de ne pas se souiller avec les mets du roi.  « Dieu accorda à ces quatre jeunes gens de la science, de l’intelligence dans toutes les lettres, et de la sagesse ; et Daniel expliquait toutes les visions et tous les songes » (Daniel 1 :17).

De même, Joseph a résisté aux avances sexuelles de la femme de Potiphar. Il s’est retrouvé en prison. Là, il s’est fait remarquer comme interprète de songes par la personne qui le recommanda plus tard à Pharaon. Il devint ensuite le premier ministre de Pharaon (Genèse 39 :1 à 41 :46).

« Veillez à ce qu’aucun de vous ne fasse preuve d’immoralité sexuelle ou ne se montre profanateur comme Esaü, qui pour un seul repas a vendu son droit d’aînesse. » (Hébreux 12 :16)