Est-ce que tu t’es déjà retrouvé(e) malmené(e) dans la vie et puis, tout à coup, c’est comme si Dieu avait sifflé un temps mort pour te redonner le dessus ?

C’est comme cette femme de la ville de Naïn dont parle l’Evangile selon Luc, chapitre 7 :11-17. Elle est veuve. Et aujourd’hui, on va enterrer son fils unique. Le cortège funèbre est imposant. Larmoyant. Forcément émouvant.

Au même moment, un autre cortège entre dans la ville. Une grande foule le suit. C’est le cortège du Seigneur Jésus : le cortège de la vie. Jésus voit la femme et est ému.

Il la console, s’avance et touche le cercueil. Temps mort !

Les porteurs s’arrêtent. Le drame aussi.

Car quelque chose de surréaliste se passe. Jésus parle au mort : « Jeune homme, réveille-toi ! C’est un ordre ! » (Version Parole de vie)

Puis quelque chose de surnaturel se passe : « le mort s’assoit et il se met à parler. »

Alors quelque chose de logique se passe : « Tous les gens sont effrayés, ils disent : ‘Gloire à Dieu ! Un grand prophète est arrivé chez nous ! Dieu est venu au secours de son peuple !’ » 

Et quelque chose de naturel se passe : « Dans toute la Judée et dans les environs, on raconte ce que Jésus a fait ».

Quel drame se joue aujourd’hui dans ta vie ? Jésus n’a pas changé !