Parfois, pas toujours…parfois le juste doit tout simplement fuir. Sur ordre du Seigneur!

En effet, Dieu aurait pu neutraliser Hérode et son projet d’éliminer tous les enfants de deux ans et moins. Il a plutôt envoyé un ange dire à Joseph : « Lève-toi, prends le petit enfant et sa mère, fuis en Egypte, et restes-y jusqu’à ce que je te parle ; car Hérode cherchera le petit enfant pour le faire périrJoseph se leva, prit de nuit le petit enfant et sa mère, et se retira en Egypte ». (Matthieu 2:13)

En outre, l’ordre de fuir est donné dans cinq contextes ailleurs dans le Nouveau Testament : la persécution, l’impudicité, l’idolâtrie, l’amour de l’argent et les passions de la jeunesse.

  1. « Quand on vous persécutera dans une ville, fuyez dans une autre. » (Matthieu 10 :23a)
  2. « Fuyez l’impudicité. » (1Corinthiens 6 :18a)
  3. « …mes bien-aimés, fuyez l’idolâtrie. » (1Corinthiens 10 :14)
  4. « Mais ceux qui veulent s’enrichir tombent dans la tentation, dans le piège, et dans beaucoup de désirs insensés et pernicieux qui plongent les hommes dans la ruine et la perdition. Car l’amour de l’argent est une racine de tous les maux ; et quelques-uns, en étant possédés, se sont égarés loin de la foi, et se sont jetés eux-mêmes dans bien des tourments. Pour toi, homme de Dieu, fuis ces choses… » (1Timothée 6 :9-11)
  5. « Fuis les passions de la jeunesse… » (2Timothée 2 :22)

Sois brave: obéis à Dieu et fuis ces choses.