GAMEO 3-3-2 Construction – Chantier 2 : Métiers

[Téléchargez l’audio]

Aquilas et Priscille avaient le même métier et travaillaient ensemble (revoir GAMEO 3-1-2 Communion : Pratique, Partage). C’est là une grâce que n’a pas la majorité des couples. Il importe donc que votre couple explore les perspectives professionnelles de chaque conjoint et leurs implications pour la mission et pour votre ménage.

Nous aborderons le sujet en 5 exhortations. Mais avant, notez que pour explorer les possibilités professionnelles, il est essentiel de commencer par faire le point de vos dons, diakonia et compétences acquises.

MAINS AU TRAVAIL, PAIN À LA BOUCHE

L’exercice d’un métier est le canal principal par lequel Dieu pourvoit aux besoins matériels de son peuple. Paul écrit à propos de son travail.

Je n’ai désiré ni l’argent, ni l’or, ni les vêtements de personne. Vous savez vous-mêmes que ces mains ont pourvu à mes besoins et à ceux des personnes qui étaient avec moi.

Je vous ai montré de toutes manières que c’est en travaillant ainsi qu’il faut soutenir les faibles, et se rappeler les paroles du Seigneur, qui a dit lui-même : Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir.

Actes 20:33-35

SI QUELQU’UN NE VEUT PAS TRAVAILLER, QU’IL NE MANGE PAS

Le travail est un sujet sur lequel l’apôtre se montre intransigeant. Il exhorte les Thessaloniciens en des termes très fermes.

Nous vous recommandons, frères, au nom de notre Seigneur Jésus-Christ, de vous éloigner de tout frère qui vit dans le désordre, et non selon les instructions que vous avez reçues de nous.

Vous savez vous-mêmes comment il faut nous imiter, car nous n’avons pas vécu parmi vous dans le désordre. Nous n’avons mangé gratuitement le pain de personne ; mais, dans le travail et dans la peine, nous avons été nuit et jour à l’œuvre, pour n’être à charge à aucun de vous.

Ce n’est pas que nous n’en eussions le droit, mais nous avons voulu vous donner en nous-mêmes un modèle à imiter. Car, lorsque nous étions chez vous, nous vous disions expressément : Si quelqu’un ne veut pas travailler, qu’il ne mange pas non plus.

2 Thessaloniciens 3:6-10

QUE CHACUN MANGE SON PROPRE PAIN EN TRAVAILLANT PAISIBLEMENT

Nous apprenons, cependant, qu’il y en a parmi vous quelques-uns qui vivent dans le désordre, qui ne travaillent pas, mais qui s’occupent de futilités. Nous invitons ces gens-là, et nous les exhortons par le Seigneur Jésus-Christ, à manger leur propre pain, en travaillant paisiblement.

2 Thessaloniciens 3:11-12

SI QUELQU’UN MANGE, QU’IL PARTAGE

Toutefois, dans l’exercice des métiers, il ne s’agit pas seulement pour le couple de gagner et manger son propre pain. Il est aussi question de le partager. Paul parle plus haut de « soutenir les faibles ». C’est pourquoi il convient d’avoir des projets de développement professionnel pour porter plus de fruits.

Ailleurs, Paul souligne encore l’importance de travailler pour aider d’autres.

Que celui qui dérobait ne dérobe plus ; mais plutôt qu’il travaille, en faisant de ses mains ce qui est bien, pour avoir de quoi donner à celui qui est dans le besoin.

Ephésiens 4:28

Alors, il n’est pas question d’augmenter les revenus du travail par la corruption ou l’extorsion. Il existe une meilleure voie selon Proverbes 22 :29.

SI QUELQU’UN EXCELLE DANS SON TRAVAIL, IL PARTAGERA PLUS

Si tu vois un homme habile dans son ouvrage, il se tient auprès des rois ; il ne se tient pas auprès des gens obscurs.

Développez donc votre habileté pour passer de clients anonymes à des clients royaux. Et vous aurez changé de niveau de productivité, de paye et de partage.

  • En travaillant paisiblement, gagnez-vous de quoi satisfaire tous vos besoins et aider les autres dans le besoin?
  • Avez-vous des plans en cours d’exécution pour développer vos compétences et accroître votre productivité, votre paye et votre partage?

Prochain article: Construction – Chantier 3. Ménage

Merci de faire du bien à quelqu'un qui en a besoin -PARTAGEZ.
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Article précédent
L’histoire de la tour de Babel (Genèse 11 :1-9) est…