GAMEO 4-2 Progéniture : Direction, Discipline, Discipolat

[Téléchargez l’audio]

Réussir la vie de famille – en ce qui concerne les enfants – consiste à leur donner la direction et la discipline propres à faire d’eux des disciples de Jésus Christ.

GÉNITEURS, GARDIENS, GUIDES

Les parents sont les géniteurs, gardiens et guides des enfants que Dieu leur confie. À ce titre, ils aident les enfants à devenir des adultes spirituellement et socialement autonomes.

Les trois fonctions parentales impliquent des relations spécifiques avec la progéniture et des tâches de préparation, de protection et de provision. Mais communiquer aux enfants la direction et la discipline qui les conduiront à être des disciples de Jésus Christ constitue le travail essentiel.  

  • Combien d’enfants avez-vous ou prévoyez-vous d’avoir ?
  • Quelles dispositions générales avez-vous prises concernant leur développement physique, psychologique et spirituel ?

DIRECTION

La mission essentielle des parents envers leurs enfants se résume ainsi résumée : « Apprends à l’enfant le chemin qu’il doit suivre, même quand il sera vieux, il n’en déviera pas » (Proverbes 22 :6, Semeur).

Quant aux enfants, les Écritures les appellent à écouter et garder les instructions de leurs parents.

Écoute, mon fils, l’instruction de ton père, et ne rejette pas l’enseignement de ta mère.

Mon fils, garde les préceptes de ton père, et ne rejette pas l’enseignement de ta mère .

Proverbes 1 :8; 6 :20

LAISSEZ VENIR A MOI LES PETITS ENFANTS

Les parents ont généralement de grands projets et une grande motivation pour l’éducation et la réussite scolaires et sociales de leurs enfants. Pourtant, certains de ces mêmes parents semblent confier au hasard l’éducation spirituelle de leurs enfants.

Or, le Seigneur Jésus a dit : “Laissez venir à moi les petits enfants, et ne les en empêchez pas; car le royaume de Dieu est pour ceux qui leur ressemblent.” (Luc 18 :16). Ainsi, pendant que les parents ont l’attention de leurs enfants, ils devraient les exposer constamment à la vie et à la parole de Dieu. Comme Dieu l’avait d’ailleurs ordonné aux parents d’Israël.

Mettez dans votre cœur et dans votre âme ces paroles que je vous dis. Vous les lierez comme un signe sur vos mains, et elles seront comme des fronteaux entre vos yeux.

Vous les enseignerez à vos enfants, et vous leur en parlerez quand tu seras dans ta maison, quand tu iras en voyage, quand tu te coucheras et quand tu te lèveras. Tu les écriras sur les poteaux de ta maison et sur tes portes.

Deutéronome 11 :18-20

Cet appel aux parents est extrêmement important. Car le Seigneur Jésus a promis le repos de l’âme à ceux qui viennent à lui et reçoivent ses instructions.

Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés, et je vous donnerai du repos. Prenez mon joug sur vous et recevez mes instructions, car je suis doux et humble de cœur; et vous trouverez du repos pour vos âmes.

Matthieu 11 :28-29

EXHORTER, CONSOLER, CONJURER DE MARCHER D’UNE MANIÈRE DIGNE DE DIEU

Le message de Paul aux Thessaloniciens est, à cet égard, une illustration des efforts multiformes pour conduire les enfants dans la voie de Dieu.

Vous savez aussi que nous avons été pour chacun de vous ce qu’un père est pour ses enfants, vous exhortant, vous consolant, vous conjurant de marcher d’une manière digne de Dieu, qui vous appelle à son royaume et à sa gloire.

1 Thessaloniciens 2 :11-12
  • Quelle direction donnez-vous à vos enfants au quotidien pour qu’ils connaissent le Seigneur et marchent d’une manière digne de Dieu ?

DISCIPLINE

En plus de l’instruction, la noble mission d’élever les enfants selon le Seigneur a une deuxième facette : la correction. Éphésiens 6 :4 dit en effet : « Et vous, pères, n’irritez pas vos enfants, mais élevez-les en les corrigeant et en les instruisant selon le Seigneur ». La correction, quoique douloureuse, est un acte d’amour, comme le rappelle l’épître aux Hébreux.

POUR NOTRE BIEN

Mon fils, ne méprise pas le châtiment du Seigneur, et ne perds pas courage lorsqu’il te reprend ; car le Seigneur châtie celui qu’il aime, et il frappe de la verge tous ceux qu’il reconnaît pour ses fils. Supportez le châtiment : c’est comme des fils que Dieu vous traite ; car quel est le fils qu’un père ne châtie pas ?

Mais si vous êtes exempts du châtiment auquel tous ont part, vous êtes donc des enfants illégitimes, et non des fils.

D’ailleurs, puisque nos pères selon la chair nous ont châtiés, et que nous les avons respectés, ne devons-nous pas à bien plus forte raison nous soumettre au Père des esprits, pour avoir la vie ? Nos pères nous châtiaient pour peu de jours, comme ils le trouvaient bon ; mais Dieu nous châtie pour notre bien, afin que nous participions à sa sainteté.

Il est vrai que tout châtiment semble d’abord un sujet de tristesse, et non de joie ; mais il produit plus tard pour ceux qui ont été ainsi exercés un fruit paisible de justice.

Hébreux 12 :5-11

INSTRUCTION ET CORRECTION, LUMIÈRE ET CHEMIN

Ainsi, des parents qui aiment leurs enfants leur montrent le chemin de la vie par l’instruction et les maintiennent sur ce chemin par les avertissements de la correction.

Mon fils, garde les préceptes de ton père, et ne rejette pas l’enseignement de ta mère. Lie-les constamment sur ton cœur, attache-les à ton cou. Ils te dirigeront dans ta marche, Ils te garderont sur ta couche, ils te parleront à ton réveil.

Car le précepte est une lampe, et l’enseignement une lumière, et les avertissements de la correction sont le chemin de la vie » (Proverbes 6 :20-23).

CORRECTION : VERGE ET RÉPRIMANDE

Au regard des Écritures, la verge et la réprimande sont les deux formes de correction. Hébreux 12 :5-6 indique même que ce sont les deux modes de correction du Seigneur lui-même. Les passages suivants suggèrent que la verge s’applique aux enfants.

N’épargne pas la correction à l’enfant ; si tu le frappes de la verge, il ne mourra point.

La verge et la correction donnent la sagesse, mais l’enfant livré à lui-même fait honte à sa mère.

La folie est attachée au cœur de l’enfant ; la verge de la correction l’éloignera de lui.

Proverbes 23 :13; 29 :15; 22:15

La réprimande en revanche semble faire appel à plus de maturité pour être écoutée, acceptée et appliquée, comme le suggèrent les passages ci-après.

Une correction sévère menace celui qui abandonne le sentier ; celui qui hait la réprimande mourra.

Celui qui rejette la correction méprise son âme, mais celui qui écoute la réprimande acquiert l’intelligence.

La pauvreté et la honte sont le partage de celui qui rejette la correction, mais celui qui a égard à la réprimande est honoré.

Celui qui se souvient de la correction prend le chemin de la vie, mais celui qui oublie la réprimande s’égare.

Celui qui aime la connaissance désire être corrigé, mais celui qui déteste les réprimandes n’est qu’un sot.

Proverbes 15 :10; 15 :32; 13 :18; 10 :17; 12 :1

ÉLEVER = INSTRUIRE + CORRIGER + SELON LE SEIGNEUR

Il est important que la correction soit intimement liée à l’enseignement afin d’éviter la confusion ou l’abrutissement de l’enfant. L’ordre donné aux Éphésiens était : « Et vous, pères, n’irritez pas vos enfants, mais élevez-les en les corrigeant et en les instruisant selon le Seigneur ».

Les Écritures tempèrent aussi : « Châtie ton fils, car il y a encore de l’espérance ; mais ne désire point le faire mourir » (Proverbes 19 :18).

Car le but ultime de l’instruction et la correction selon le Seigneur est, pour les parents, d’amener leurs enfants à « marcher d’une manière digne de Dieu, qui [les] appelle à son royaume et à sa gloire » (1 Thessaloniciens 2 :11-12).

  • Comment usez-vous de la discipline pour aider vos enfants à connaître le Seigneur et marcher d’une manière digne de lui ?

DISCIPOLAT

Il n’y a pas de meilleur héritage pour vos enfants que de devenir des enfants d’adoption du Père Céleste par Jésus Christ. Une belle illustration de ce résultat dans les Écritures est le témoignage du diacre et évangéliste Philippe. « Il avait quatre filles vierges qui prophétisaient » (Actes 21 :9). Il est évident que l’évangéliste n’a pas négligé d’évangéliser ses propres enfants.

Le travail d’éducation des enfants doit comporter une exposition explicite de l’Évangile « parce qu’en lui est révélée la justice de Dieu par la foi et pour la foi, selon qu’il est écrit : Le juste vivra par la foi ».

CHERCHEZ D’ABORD LE RÈGNE ET LA JUSTICE DE DIEU POUR VOS ENFANTS

Aux parents préoccupés (pour eux-mêmes et leurs enfants) des besoins présents et de l’avenir, le Seigneur Jésus a déjà donné une prescription. « Ne vous inquiétez donc point, et ne dites pas : Que mangerons-nous ? que boirons-nous ? de quoi serons-nous vêtus ?

Car toutes ces choses, ce sont les païens qui les recherchent. Votre Père céleste sait que vous en avez besoin. Cherchez premièrement le royaume et la justice de Dieu ; et toutes ces choses vous seront données par-dessus » (Matthieu 6 :31-33).

Exposer prioritairement vos enfants à l’Évangile est le moyen de chercher premièrement le royaume de Dieu et sa justice pour eux. Or, un tel travail ne saurait se faire accessoirement. Ou bien être abandonné à des agents salariés d’État ou de maison et à des dispositifs technologiques. Les Écritures indiquent clairement qu’il incombe aux parents d’instruire leurs enfants selon le Seigneur.

JÉSUS VEUT TOUCHER VOS ENFANTS POUR SON ROYAUME

Souvenez-vous de l’indignation du Seigneur Jésus quand ses disciples (!) empêchaient les petits enfants d’avoir accès à lui.

On lui amena des petits enfants, afin qu’il les touchât. Mais les disciples reprirent ceux qui les amenaient. Jésus, voyant cela, fut indigné, et leur dit : Laissez venir à moi les petits enfants, et ne les en empêchez pas ; car le royaume de Dieu est pour ceux qui leur ressemblent.

Je vous le dis en vérité, quiconque ne recevra pas le royaume de Dieu comme un petit enfant n’y entrera point. Puis il les prit dans ses bras, et les bénit, en leur imposant les mains.

Marc 10 :13-16
  • Quelles dispositions prenez-vous pour amener vos enfants à Christ afin qu’il les touche et fasse d’eux ses disciples ?

Prochaine étude : GAMEO 4 :3 Petis-enfants – Spirituellement, Socialement

Article précédent
Votre couple a le privilège de servir et d’influencer trois…