OIKONOMIA 1-3 : mort, miracle, MARCHÉ

[Téléchargez l’audio]

Nous finissons ici notre introduction à l’intendance des ressources de Dieu avec la troisième réalité de la marche avec Dieu (après la mort et le miracle) : le marché.

FIN, FAMILLE, FOI, FINANCES

Il est essentiel de penser à la fin de la vie, prémunir la famille, exercer la foi, générer et gérer les finances tout à la fois. C’est ce qu’illustre l’histoire de la veuve et des orphelins de 2 Rois 4 :1-7.

Certes, les Écritures présentent le partage comme une solution à la pauvreté. Par exemple, on voit Paul encourager Timothée et l’église à aider les veuves sans soutien (1 Timothée 5 :3). Mais si le partage entretient la paresse et le parasitisme, il devient contraire aux Écritures.

D’où l’importance du marché…

VA VENDRE

Une fois les vases de la femme remplis, « Elle alla le rapporter à l’homme de Dieu, et il dit : Va vendre l’huile, et paie ta dette ; et tu vivras, toi et tes fils, de ce qui restera » (2 Rois 4 : 7).

Dieu aurait pu régler ce problème autrement, sans aucun effort de la part de cette femme. Le prophète Élisée aussi. En effet, en 2 Rois 4 :13, Élisée fait dire à une autre femme : « Voici, tu nous as montré tout cet empressement ; que peut-on faire pour toi? Faut-il parler pour toi au roi ou au chef de l’armée ? ». Le prophète aurait donc pu user de son influence ici aussi.

Mais non. Va vendre…

Avec sa provision divine, la veuve doit aller travailler. Vendre l’huile. Gagner de l’argent. Rembourser sa dette en priorité. Et vivre du reste de son revenu avec ses fils. C’est-à-dire qu’elle doit gérer le fruit de son travail avec sagesse pour ne pas se retrouver dans la situation de départ.

Comme quoi, exercer la foi et expérimenter le miracle ne dispense pas de devoir travailler et de savoir gérer.

  • Qu’est-ce que tu vends et comment tu gères ce que tu gagnes ?

EN RÉSUMÉ D’OIKONOMIA 1, retenons qu’il faut prendre conscience de :

  1. l’urgence de mettre de l’ordre dans nos affaires (face à la réalité de la mort physique),
  2. l’importance de la foi en Dieu (face à la réalité de nos limitations terrestres) et
  3. la nécessité du travail productif (pour porter du fruit pour Dieu et vivre honorablement sans dépendre du travail des autres quand on peut travailler).  

La série OIKONOMIA ou Découvrez, Déployez et Développez les Dons de Dieu à travers Métiers et Ministères a pour but d’aider les enfants de Dieu sans emploi ou sous-employés dans l’Église et dans le monde. Elle vise à inspirer et équiper les disciples de Jésus Christ afin que :

  • ils soient des gestionnaires fidèles des ressources de Dieu et que
  • leur témoignage/héritage spirituel et matériel glorifie Dieu.

À VENIR DANS CETTE SÉRIE

Après cette introduction à l’intendance des ressources de Dieu (OIKONOMIA 1), nous aborderons les implications de l’intendance (OIKONOMIA 2), les instruments de l’intendance (OIKONOMIA 3) puis les impératifs de l’intendance (OIKONOMIA 4).

Prochain article : OIKONOMIA 2-1 – CONFIANCE, conformité, comptes (trois implications de l’intendance des dons de Dieu).

Article précédent
Dieu opère différents types de miracles : création, restauration, transformation,…