OIKONOMIA 2-2 : confiance, CONFORMITÉ, comptes

[Téléchargez l’audio]

La conformité des résultats aux attentes du propriétaire des affaires est la marque de l’intendant (oikonomos) fidèle.

En effet, la première partie d’OIKONOMIA 2 a établi que la confiance du propriétaire est assortie de l’attente que l’intendant produira des résultats. Et nous avons conclu sur la parabole des talents (Matthieu 25 :14-30) qui présente trois intendants recevant une charge, chacun selon ses capacités.

Alors, voyons à présent les résultats de chacun de ces intendants. Et tirons-en quelques leçons comme intendants des ressources de Dieu.

FAIRE VALOIR ET NON ÊTRE UN FAIRE-VALOIR

Dans la parabole des talents, deux des trois intendants vont vite faire valoir et fructifier les ressources reçues. Le troisième va les cacher dans le trou improductif de la peur et de la méconnaissance de Dieu.

Or, ce sont souvent des gens comme ce troisième intendant qui disent : « On est venu accompagner les autres sur la terre et les regarder réussir…». Cependant, « recevoir chacun selon ses capacités » veut dire au moins deux choses.

  1. Chacun reçoit quelque chose.
  2. Chacun reçoit une charge qui n’est pas au-dessus de ses capacités.

FRUITS ET FIDÉLITÉ

Par ailleurs, la parabole des talents appelle quatre remarques sur les attentes du propriétaire des ressources et les résultats des intendants.

  1. Le propriétaire a la même attente vis-à-vis des trois serviteurs alors qu’il ne leur confie pas la même mesure de charge.
  2. Ce qui est important, c’est d’être trouvé(e) fidèle dans la part qui vous est confiée. Pas l’égalité des ressources confiées.
  3. Être trouvé(e) fidèle ne vient pas seulement d’avoir gardé ce qui a été confié mais de l’avoir fructifié.
  4. En conséquence, l’appréciation finale du maître (en Matthieu 25 : 21 et 23) est exactement la même pour celui qui a fructifié deux  talents que pour celui qui en a fructifié cinq.

C’est bien, bon et fidèle serviteur [respect du caractère] ; tu as été fidèle en peu de chose [reconnaissance de l’accomplissement], je te confierai beaucoup [récompense] ; entre dans la joie de ton maître [réjouissances].

L’ATTENTE DU SEIGNEUR JÉSUS

Comme le maître dans la parabole, le Seigneur Jésus a des attentes de fidélité de la part de ses intendants que nous sommes. Colossiens 1 :16 le décrit en effet comme le propriétaire de toutes choses.

Car en lui ont été créées toutes les choses qui sont dans les cieux et sur la terre, les visibles et les invisibles, trônes, dignités, dominations, autorités. Tout a été créé par lui et pour lui.

Et l’attente du Seigneur Jésus est, selon les Écritures, que ses disciples et intendants portent du fruit.

Ce n’est pas vous qui m’avez choisi; mais moi, je vous ai choisis, et je vous ai établis, afin que vous alliez, et que vous portiez du fruit, et que votre fruit demeure, afin que ce que vous demanderez au Père en mon nom, il vous le donne.

Si vous produisez du fruit en abondance et que vous prouvez ainsi que vous êtes vraiment mes disciples, la gloire de mon Père apparaîtra aux yeux de tous.

Jean 15 :16 ; Jean 15 :8 version Semeur

SERAS-TU TROUVÉ-E- FIDÈLE OU INUTILE ?

Parlant du fruit de la repentance à quelques personnes en Luc 13 :6 et 7, Jésus « dit aussi cette parabole : Un homme avait un figuier planté dans sa vigne. Il vint pour y chercher du fruit, et il n’en trouva point. Alors il dit au vigneron : Voilà trois ans que je viens chercher du fruit à ce figuier, et je n’en trouve point. Coupe-le : pourquoi occupe-t-il la terre inutilement ? »

Inutilement…Jésus conclut aussi la parabole des talents par une sentence sur l’inutilité. Notez bien que le serviteur qui n’a pas été trouvé fidèle n’est pas jugé infidèle mais inutile.

Et le serviteur inutile, jetez-le dans les ténèbres du dehors, où il y aura des pleurs et des grincements de dents.

Matthieu 25 : 30

Ainsi, on occupe inutilement la terre quand on ne produit pas les résultats attendus par celui qui nous a créés et dotés de ressources pour sa gloire.

  • Comme intendant-e- des ressources de Dieu, seras-tu fidèle ou inutile au yeux de Dieu ?

NE PAS OCCUPER INUTILEMENT LA TERRE !

Tu ne sais peut-être pas comment répondre à cette question. Car tu ne sais même pas quelles ressources Dieu t’a confiées ou comment les gérer. C’est ce que nous allons voir dans OIKONOMIA 3 : Instruments de l’intendance.

Mais avant, nous verrons prochainement la troisième et dernière partie de ce module, OIKONOMIA 2-3 : confiance, conformité, COMPTES.

Merci d'édifier aussi vos amis en partageant sur les réseaux sociaux !
  • 6
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    6
    Shares

Article précédent
La « parabole des talents » en Matthieu 25 :14-30…