OIKONOMIA 3-2-3 FINANCES : Dépenser l’argent

Avec “Drainer l’argent”, nous avons vu comment l’argent arrive dans tes comptes. Avec “Dépenser l’argent”, nous verrons comment l’argent sort de tes comptes. Commençons donc par parler du budget, le document qui aide à prévoir les entrées et planifier les sorties d’argent mois après mois.

BUDGET : DÉFICIT, ÉQUILIBRE, EXCÉDENT

Nous avons vu précédemment qu’au plan financier, tu es dans l’une de ces trois catégories : pas assez, juste assez, plus qu’assez. En fait, le budget est l’outil qui te présente ta situation pour chaque mois.

En effet, ton budget présente d’un côté les sources de revenus et le montant que chaque source rapportera pour le mois. De l’autre côté, ton budget présente les différentes lignes de dépenses par lesquelles l’argent sortira dans le même mois. Ainsi, le rapport entre le total des entrées et le total des sorties te donne l’état de ton budget.

  1. Déficitaire : les entrées sont inférieures aux sorties. Tu dépenses plus que ce que tu gagnes ; tu es dans le pas-assez. Et tu es probablement endetté aussi ou dépendant de dons.
  2. Équilibré : les entrées sont égales aux sorties. Tu dépenses entièrement ce que tu gagnes ; tu es dans le juste-assez. Et gare aux imprévus !
  3. Excédentaire : les entrées sont supérieures aux sorties. Tu dépenses moins que ce que tu gagnes et te situe dans le plus-qu’assez. Il t’est donc possible d’aider ceux qui sont dans le besoin et de jouir de ton abondance.

Autrement, sans budget, ton argent circulera comme les eaux de ruissellement. Ça trouve toujours un chemin et après tu te demandes où c’est passé. Ton budget mensuel jouera donc le rôle de canalisations à chaque pluie d’argent, grande ou petite.

ÊTRE DE LA MAISON DU PLUS-QU’ASSEZ MAIS VIVRE LE PAS-ASSEZ ET LE JUSTE-ASSEZ

“La parabole du fils prodigue” en Luc 15 :11-32 raconte l’histoire d’un père prospère, avec un fils prodigue et un autre fils parcimonieux. C’est l’une des applications qu’on pourrait en tirer.

En effet, le père a de l’abondance car chez lui, même les employés “ont du pain en abondance” (Luc 15 :17). Mais le plus jeune fils se retrouvera dans le pas-assez alors que l’aîné a toujours vécu dans le juste-assez au milieu de son abondance.

Le plus jeune dit à son père: ‘Mon père, donne-moi la part de l’héritage qui doit me revenir.’ Le père leur partagea alors ses biens. Peu de jours après, le plus jeune fils ramassa tout et partit pour un pays éloigné, où il gaspilla sa fortune en vivant dans la débauche.

Alors qu’il avait tout dépensé, une importante famine survint dans ce pays et il commença à se trouver dans le besoin.

Luc 15 :12-14, version Segond 21

Voilà comment les désirs insensés absorbent tous ses biens et le besoin le ramène affamé et repentant dans la maison de son père, dans l’abondance.

Cependant, son aîné qui n’est jamais parti de la maison se plaint de n’avoir jamais goûté cette abondance. Contrairement à son petit frère qui n’a pas su dépenser sa fortune.

SAVOIR DÉPENSER

En effet, lorsque la famine s’est abattue sur son pays de résidence, le “fils prodigue” n’avait aucune réserve pour y faire face. Certes, ses besoins avaient été couverts jusque-là. Mais il a gaspillé dans les plaisirs ce qui aurait pu constituer une épargne ou des investissements.

Or tes entrées d’argent devraient sortir par ces trois voies-là :

  1. Besoins ou charges courantes
  2. Épargne
  3. Investissements

En outre, les dons constituent une quatrième voie de sortie d’argent. Mais nous l’examinerons séparément dans l’étude “Donner l’argent”.

CHARGES COURANTES

Par “charges courantes”, on entend l’ensemble des besoins de base à satisfaire pour soi et les siens. Les Écritures les résument dans l’expression “la nourriture et le vêtement”. On la retrouve en Luc 12 :23, Matthieu 6 :25, 1 Timothée 6 :8, Exode 21 :10, Deutéronome 10 :18, Josué 9 :5 et Ésaïe 23 :18.

Comme soins essentiels, on pourrait ajouter, à la nourriture et aux vêtements, le logement, les frais de santé-hygiène, d’éducation. Et il va de soi que les frais essentiels pour la continuité de ton travail entrent dans cette catégorie.

Dans le cadre familial, ces responsabilités sont très importantes car il est écrit : « Si quelqu’un ne prend pas soin des siens, en particulier des membres de sa famille, il a renié la foi et il est pire qu’un incroyant » (1 Timothée 5 :8).

  • Comment la budgétisation mensuelle t’aide à gérer tes charges courantes ?

ÉPARGNE

Épargner est l’un des trois modes de gestion de l’argent qu’on voit dans la parabole des talents. Thésauriser, c’est-à-dire cacher l’argent dans un trou (Matthieu 25 :25) ou le garder dans un linge (Luc 19 :20) en est un autre. Investir, c’est-à-dire faire valoir et gagner plus (Matthieu 25 :16-17) est le troisième mode. De ces trois, l’épargne est le moindre mal pour augmenter son avoir.

Autrement dit, dans la parabole, thésauriser constitue une perte de gain. Épargner aurait ajouté un faible intérêt au dépôt. Investir a multiplié le capital. Ce que l’épargne ne peut pas faire aussi vite que l’investissement.

Cependant, épargner est un excellent outil pour préparer des réserves à utiliser pour des charges courantes dont le temps n’est pas encore arrivé. L’épargne s’utilise ainsi pour des projets futurs ou des urgences prévisibles. Il faut toutefois éviter de tomber dans le piège de l’épargnant insensé de la parabole en Luc 12 :16-21.

Et il leur dit cette parabole: Les terres d’un homme riche avaient beaucoup rapporté. Et il raisonnait en lui-même, disant: Que ferai-je? Car je n’ai pas de place pour serrer ma récolte.

Voici, dit-il, ce que je ferai: j’abattrai mes greniers, j’en bâtirai de plus grands, j’y amasserai toute ma récolte et tous mes biens; et je dirai à mon âme: Mon âme, tu as beaucoup de biens en réserve pour plusieurs années; repose-toi, mange, bois, et réjouis-toi. Mais Dieu lui dit: Insensé! Cette nuit même ton âme te sera redemandée; et ce que tu as préparé, pour qui cela sera-t-il?

Il en est ainsi de celui qui amasse des trésors pour lui-même, et qui n’est pas riche pour Dieu.

DES RÉSERVES POUR LES MAUVAIS JOURS

Ainsi, le but de l’épargne selon Dieu n’est pas une vie de rentier égoïste et paresseux.

À ce propos, un autre rentier, le fils prodigue, s’est trouvé démuni face à la famine. Il a gaspillé ses biens et se retrouve sans réserves pour les mauvais jours. Pourtant, il aurait gagné à s’inspirer de la fourmi prévoyante.

Regarde la fourmi, paresseux ! Vois comment elle se conduit, et tu deviendras un sage.

La fourmi n’a pas de chef, ni de surveillant, ni de patron. Pendant la bonne saison, elle amasse de la nourriture. Au moment de la récolte, elle fait des réserves.

Proverbes 6 :6-8, version Parole de vie

A propos de réserves, cela faisait partie des ordres de Dieu à Noé en vue des jours mauvais du déluge.

Et toi, prends de tous les aliments que l’on mange, et fais-en une provision auprès de toi, afin qu’ils te servent de nourriture ainsi qu’à eux.

Genèse 6 :21

De même, Dieu a distingué Joseph en Égypte par la révélation sur la gestion des provisions du « temps des vaches grasses » pour les temps « temps des vaches maigres ». (Ces deux expressions sont inspirées de Genèse 41 :1-57.)

En revanche, le manque de prévoyance a fait rater l’essentiel aux cinq vierges folles de Matthieu 25 :1-13. Cette parabole du royaume qui appelle à la vigilance pour le retour du Seigneur a aussi des applications pour la vie de tous les jours.

En effet, la différence entre les vierges sages et les folles est que les sages avaient des réserves d’huile. Elles étaient donc prêtes à surmonter les contretemps. Et pour les vierges folles, plus tard est devenu trop tard.

Or, comme l’atteste Proverbes 21 :20, « Dans la demeure de l’homme sage, on trouve de précieux trésors et des réserves d’huile, mais l’insensé dilapide ce qu’il a » (version Semeur).

  • As-tu des réserves pour les événements prévisibles et pour les mauvais jours ?

INVESTISSEMENT

Une partie de ton épargne peut être investie et multipliée à travers des opérations qui ont pour but d’augmenter tes avoirs.

L’investissement est le canal par lequel tu fais travailler la ressource-argent pour les centres d’intérêts qui te tiennent à cœur. Sur cette base, donner l’argent (la prochaine étude) est aussi un investissement. Investir et donner sont, par exemple, deux éléments du profil de l’épouse vertueuse recommandée au fils et prince bien-aimé.

Elle pense à un champ, et elle l’acquiert; du fruit de son travail elle plante une vigne… Elle tend la main au malheureux, elle tend la main à l’indigent.

Proverbes 31 :16 et 20

Dans les paraboles ci-dessous sur le royaume des cieux, le Seigneur Jésus décrit une opération d’investissement au niveau de risque le plus élevé.

Le royaume des cieux est encore semblable à un trésor caché dans un champ. L’homme qui l’a trouvé le cache ; et, dans sa joie, il va vendre tout ce qu’il a, et achète ce champ. Le royaume des cieux est encore semblable à un marchand qui cherche de belles perles. Il a trouvé une perle de grand prix; et il est allé vendre tout ce qu’il avait, et l’a achetée.

Matthieu 13 :44-46

Les investisseurs peuvent en tirer quelques leçons sur les risques et les rendements pour la terre et pour le ciel…

QUELQUES CONSIDÉRATIONS IMPORTANTES POUR LES INVESTISSEMENTS

Prenez conseil auprès du Seigneur, des saints et des spécialistes

De tout ton cœur, mets ta confiance dans le Seigneur ; ne t’appuie pas sur ta propre intelligence ; reconnais-le dans toutes tes voies, et c’est lui qui aplanira tes sentiers. Ne te crois pas trop sage ; crains le Seigneur, écarte-toi du mal : ce sera la santé pour ton corps et un rafraîchissement pour tes os.

Proverbes 3 :5-8

Les projets échouent, faute d’une assemblée qui délibère; mais ils réussissent quand il y a de nombreux conseillers.

Proverbes 15:22

Car tu feras la guerre avec prudence, et le salut est dans le grand nombre des conseillers.

Proverbes 24 :6

Se porter garant n’est pas un investissement

Seul un homme dépourvu d’intelligence s’engage et se porte garant des dettes d’autrui.

Proverbes 17 :18, Semeur

Ne sois pas parmi ceux qui prennent des engagements, Parmi ceux qui cautionnent pour des dettes ; Si tu n’as pas de quoi payer, Pourquoi voudrais-tu qu’on enlève ton lit de dessous toi?

Proverbes 22 :26-27

L’usure n’est pas une option

Celui qui augmente sa fortune par un intérêt usurier amasse des biens pour celui qui a pitié des pauvres.

Proverbes 28 :8, version Semeur

Branches d’investissement que tu pourrais envisager

  • Bancassurance : placements à terme garantis
  • Business : création d’entreprises ou prises de participation
  • Biens immobiliers et divers : terrains, bâtiments, objets de collection, etc.
  • Bourse : marché des actions, obligations, etc.

 Revenus actifs et revenus passifs

Certains de tes investissements exigent votre implication continue dans une activité qui ne rapporte pas si tu ne travailles pas. On parle alors de revenus actifs.

Quant aux revenus passifs, ils nécessitent un travail initial plus ou moins important. Il s’agit, par exemple, de droits d’auteur, de revenus récurrents de contenus en ligne, etc. Après, que tu travailles ou pas et même si tu n’es plus, l’investissement peut continuer à rapporter.

  • Quelle est ton expérience en matière d’investissements ?

Prochain article : OIKONOMIA 3-2-4 FINANCES – Donner l’argent

Merci d'édifier aussi vos amis en partageant sur les réseaux sociaux !
  • 7
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    7
    Shares

Article précédent
Les besoins sont au cœur de la réalité du travail.…