OIKONOMIA 3-2-4 FINANCES : Donner l’argent

Donner l’argent est une façon de dépenser l’argent qui peut être une source d’abondance. Nous aborderons le sujet en six questions.

  1. Macédoniens ou Qu’est-ce qu’on donne ?
  2. Moment ou Quand est-ce qu’on donne ?
  3. Motivation ou Pourquoi est-ce qu’on donne ? 
  4. Manière ou Comment est-ce qu’on donne ?
  5. Montant ou Combien est-ce qu’on donne ?
  6. Moisson ou Qu’est-ce que ça donne de donner ?                                                  

MACÉDONIENS – Qu’est-ce qu’on donne ?

Les Macédoniens se sont d’abord donnés eux-mêmes au Seigneur. Ensuite, ils ont donné de leurs biens malgré leur pauvreté « profonde » et leurs épreuves (2 Corinthiens 8 :5).

MOMENT – Quand est-ce qu’on donne ?

Les Macédoniens n’ont pas attendu d’être sortis de leurs épreuves et de leur pauvreté.  Ils donné selon leur moyens et même au-delà. (2 Corinthiens 8 :2-4)                           

MOTIVATION –Pourquoi est-ce qu’on donne ?

Obéir au Seigneur en assistant les :

  • Saints (Actes 4 :33-35, Galates 2 :9-10 Actes 20 :35)
  • Serviteurs de l’Évangile (1 Corinthiens 9 :11-14)
  • Semblables non croyants (Luc 6 :33-36)

Actes 5 :1-11 raconte la triste histoire d’Ananias et Saphira, terrassés par la mort en pleine assemblée pour avoir… donné l’argent d’un cœur hypocrite.

MANIÈRE – Comment est-ce qu’on donne ?

  • Premièrement à Dieu (Genèse 4 :1-5)
  • Discrètement (Matthieu 6 :1-4)
  • Sans rien attendre en retour (Luc 6 :35)
  • Volontairement, librement et joyeusement (2 Corinthiens 9 :7)

MONTANT – Combien est-ce qu’on donne ?

  • Selon ton cœur (2 Corinthiens 9 :7), comme tu l’as résolu en toi-même.
  • Sagement (2 Corinthiens 8 :12-15), sans te dépouiller.
  • Scandaleusement (Jean 12 :1-8), en « gaspillant » sur le Seigneur comme Marie.
  • Sacrificiellement (Marc 12 :41-44), en te dépouillant comme la veuve.
  • Selon tes moyens et au-delà (2 Corinthiens 8 :3), comme les Macédoniens.

MOISSON – Qu’est-ce ça donne de donner ?

Sachez-le, celui qui sème peu moissonnera peu, et celui qui sème abondamment moissonnera abondamment. Que chacun donne comme il l’a résolu en son cœur, sans tristesse ni contrainte; car Dieu aime celui qui donne avec joie.

Et Dieu peut vous combler de toutes sortes de grâces, afin que, possédant toujours en toutes choses de quoi satisfaire à tous vos besoins, vous ayez encore en abondance pour toute bonne œuvre, selon qu’il est écrit: Il a fait des largesses, il a donné aux indigents; Sa justice subsiste à jamais.

Celui qui fournit de la semence au semeur, Et du pain pour sa nourriture, vous fournira et vous multipliera la semence, et il augmentera les fruits de votre justice. Vous serez de la sorte enrichis à tous égards pour toute espèce de libéralités qui, par notre moyen, feront offrir à Dieu des actions de grâces.

Car le secours de cette assistance non seulement pourvoit aux besoins des saints, mais il est encore une source abondante de nombreuses actions de grâces envers Dieu. En considération de ce secours dont ils font l’expérience, ils glorifient Dieu de votre obéissance dans la profession de l’Évangile de Christ, et de la libéralité de vos dons envers eux et envers tous; ils prient pour vous, parce qu’ils vous aiment à cause de la grâce éminente que Dieu vous a faite. Grâces soient rendues à Dieu pour son don ineffable !

2 Corinthiens 9 :6-15

DONNER, C’EST INVESTIR DANS LE CIEL

Donner est donc un investissement dans le ciel comme l’expliquent les Écritures.

Ne vous amassez pas des trésors sur la terre, où la teigne et la rouille détruisent, et où les voleurs percent et dérobent; mais amassez-vous des trésors dans le ciel, où la teigne et la rouille ne détruisent point, et où les voleurs ne percent ni ne dérobent. Car là où est ton trésor, là aussi sera ton cœur.

Matthieu 6 :19-21

Recommande aux riches du présent siècle de ne pas être orgueilleux, et de ne pas mettre leur espérance dans des richesses incertaines, mais de la mettre en Dieu, qui nous donne avec abondance toutes choses pour que nous en jouissions.

Recommande-leur de faire du bien, d’être riches en bonnes œuvres, d’avoir de la libéralité, de la générosité,  et de s’amasser ainsi pour l’avenir un trésor placé sur un fondement solide, afin de saisir la vie véritable.

1 Timothée 6 :17-19

QUESTION : Est-ce que tu t’es donné(e) à Dieu et comment cela se traduit dans ta libéralité, c’est-à-dire dans ta disposition à donner de tes biens ?

EN RÉSUMÉ D’OIKONOMIA 3-2, retenons que:

  1. Nous devons utiliser l’argent pour servir Dieu et non utiliser Dieu pour servir l’argent ;
  2. Dieu nous donne l’argent principalement à travers le travail,  c’est-à-dire par l’intendance combinée du temps, du tonus et des talents qu’il nous a donnés pour les mettre au service des autres ;
  3. L’argent se dépense pour pourvoir aux besoins des nôtres et des autres ;
  4. Il s’épargne pour prévoir des réserves pour les défis dont on est averti et pour investir ;
  5. L’argent s’investit pour produire des gains de capital et
  6. Il se donne pour participer à l’œuvre de l’Évangile de Jésus Christ, c’est-à-dire investir dans le ciel.  

QUESTION : Qu’est-ce qui va changer maintenant dans tes rapports avec l’argent ?

Prochain article : OIKONOMIA 3-3-1 FOI – Sortir sans savoir

Merci d'édifier aussi vos amis en partageant sur les réseaux sociaux !
  • 2
  •  
  •  
  • 2
  •  
  •  
    4
    Shares

Article précédent
Avec "Drainer l'argent", nous avons vu comment l'argent arrive dans…