OIKONOMIA 3-3-3 FOI : Donner sans douter

Donner sans douter, sacrifier à Dieu le fils reçu après 25 ans d’attente, c’est la nouvelle épreuve d’Abraham. « Dieu dit: Prends ton fils, ton unique, celui que tu aimes, Isaac; va-t’en au pays de Morija, et là offre-le en holocauste sur l’une des montagnes que je te dirai » (Genèse 22 :2).

NOUS IRONS ET NOUS REVIENDRONS

Manifestement, Dieu sait à quel point Isaac est précieux pour Abraham. Et pour qu’il n’y ait aucun malentendu, Dieu lui enchaîne très précisément : « ton fils, ton unique, celui que tu aimes, Isaac ».

Or qu’est-ce qu’un holocauste ? C’est une offrande sanglante dont la victime est entièrement brûlée au feu. C’est pourquoi Abraham part avec l’enfant, du bois, du feu et un couteau (Genèse 22:6).

Pourtant, Abraham dit aux serviteurs qui les accompagnent : « Restez ici avec l’âne; moi et le jeune homme, nous irons jusque-là pour adorer, et nous reviendrons auprès de vous » (Genèse 22 :5). Comment peut-il dire « nous irons et nous reviendrons » quand il sait qu’il s’en va offrir l’enfant en holocauste ?

En outre, le perspicace jeune homme lui demande où est l’agneau pour l’holocauste. Et Abraham répond : « Mon fils, Dieu se pourvoira lui-même de l’agneau pour l’holocauste » (Genèse 22 :7-8). Comment sait-il cela alors que Dieu lui a clairement dit d’aller offrir ce garçon en holocauste ?

C’EST PAR LA FOI QU’ABRAHAM OFFRIT ISAAC

Voici ce qui se passait exactement dans la tête d’Abraham, d’après les Écritures :

C’est par la foi qu’Abraham offrit Isaac, lorsqu’il fut mis à l’épreuve, et qu’il offrit son fils unique, lui qui avait reçu les promesses, et à qui il avait été dit: En Isaac sera nommée pour toi une postérité.

Il pensait que Dieu est puissant, même pour ressusciter les morts; aussi le recouvra-t-il par une sorte de résurrection.

Hébreux 11 :17-19

Ainsi, l’obéissance de la foi a été honorée. Dieu s’est pourvu. Abraham est allé et revenu, comme il l’avait dit à ses serviteurs, avec l’enfant offert en holocauste. C’est ce qui est appelé « une sorte de résurrection » dans la lettre aux Hébreux.

Voici comment cela s’est passé, selon le récit de Genèse 22 : 9-14.

« Lorsqu’ils furent arrivés au lieu que Dieu lui avait dit, Abraham y éleva un autel, et rangea le bois. Il lia son fils Isaac, et le mit sur l’autel, par-dessus le bois. Puis Abraham étendit la main, et prit le couteau, pour égorger son fils.

Alors l’ange de l’Éternel l’appela des cieux, et dit: Abraham! Abraham! Et il répondit: Me voici! L’ange dit: N’avance pas ta main sur l’enfant, et ne lui fais rien; car je sais maintenant que tu crains Dieu, et que tu ne m’as pas refusé ton fils, ton unique.

Abraham leva les yeux, et vit derrière lui un bélier retenu dans un buisson par les cornes; et Abraham alla prendre le bélier, et l’offrit en holocauste à la place de son fils. Abraham donna à ce lieu le nom de Jehova-Jiré. C’est pourquoi l’on dit aujourd’hui: A la montagne de l’Éternel il sera pourvu. 

AIMER LE DONATEUR PLUS QUE LE DON

L’épreuve d’Abraham révèle qu’il est possible d’aimer le don de Dieu plus que Dieu lui-même. Et c’est là un obstacle à l’obéissance à Dieu. Abraham a su éviter ce piège parce qu’il a cru que celui qui a donné a aussi le pouvoir de redonner.

C’est pourquoi il n’a pas craint de faire le sacrifice et il a donné sans douter, dans l’obéissance de la foi et de l’amour de Dieu.

En effet, « La crainte n’est pas dans l’amour, mais l’amour parfait bannit la crainte » (1Jean 4 :18a).

Car aimer Dieu, c’est accomplir ses commandements. Ceux-ci, d’ailleurs, ne sont pas pénibles, car tout ce qui est né de Dieu triomphe du monde, et la victoire qui triomphe du monde, c’est notre foi.

1Jean 5 :3-4

Et Galates 5 :6 nous indique que notre foi en Jésus Christ «agit à travers l’amour» (version Segond 21).

  • Quelle expérience as-tu d’une « offrande sanglante et brûlante », sur la parole du Seigneur, sans crainte ?  

EN RÉSUMÉ D’OIKONOMIA 3-3, retenons que  

  1. La foi est le plus précieux des cinq instruments de l’intendance étudiés.
  2. Elle est la réponse qui permet à la parole de Dieu de sauver et transformer les humains.
  3. La foi comble l’absence ou l’insuffisance des autres ressources. Elle triomphe de ne pas savoir, de ne pas pouvoir ou de ne pas avoir pour réaliser le projet de Dieu.
  4. La foi établit le lien entre le visible et l’invisible, entre les humains limités et le Dieu infini. « C’est par la foi que nous reconnaissons que le monde a été formé par la parole de Dieu, en sorte que ce qu’on voit n’a pas été fait de choses visibles. » (Hébreux 11 :3)
  5. La foi rend possible l’intendance fidèle de toutes les ressources de Dieu : « …sans la foi il est impossible de lui être agréable; car il faut que celui qui s’approche de Dieu croie que Dieu existe, et qu’il est le rémunérateur de ceux qui le cherchent. » (Hébreux 11 :6)
  6. Nous sommes disciples et témoins de Jésus Christ pour amener toute âme à la vie par la foi, l’œuvre d’intendance la plus profonde et la plus profitable (qui mobilise toutes les ressources de Dieu).                                                                                                 

Ainsi j’ai un vif désir de vous annoncer aussi l’Évangile, à vous qui êtes à Rome. Car je n’ai point honte de l’Évangile: c’est une puissance de Dieu pour le salut de quiconque croit, du Juif premièrement, puis du Grec, parce qu’en lui est révélée la justice de Dieu par la foi et pour la foi, selon qu’il est écrit: Le juste vivra par la foi. 

Romains 1 :15-17
  • Quelle expérience as-tu d’amener d’autres personnes à la vie par la foi et pour la foi ?   

Prochain article : OIKONOMIA 4 – CALCULER, contrôler, choisir

Merci de faire du bien à quelqu'un qui en a besoin -PARTAGEZ.
  • 2
  •  
  •  
  • 2
  •  
  •  
    4
    Shares

Article précédent
Procréer sans pouvoir, voilà le prochain défi d'Abraham et Sara...Or…