LEADERSHEEP 1: SOYEZ MES IMITATEURS

[Téléchargez l’audio]

« Soyez mes imitateurs comme je le suis moi-même de Christ. » Serais-tu capable de dire cela ? Car cette exhortation de Paul en 1Corinthiens 11 :1 est l’essence du leadership chrétien. Elle est au cœur de la fonction de faire et former des disciples de Jésus Christ. Alors on comprend pourquoi l’apôtre Paul disait souvent cela.

En effet, il exhorte les chrétiens de Corinthe (par deux fois) et ceux de Philippes à être ses imitateurs. Quant aux disciples de Thessalonique, il constate avec joie qu’ils ont été ses imitateurs et les imitateurs du Seigneur.  

UNE DÉCLARATION AUDACIEUSE ET INTIMIDANTE ?

Or, ces paroles de Paul peuvent paraître audacieuses et intimidantes. Elles sonnent comme un défi que chaque leader chrétien doit pouvoir relever. Mais examinons de près le contexte de ces déclarations. Nous pourrons ainsi en tirer trois clés pour imiter Paul et son leadership.

  1. Enseignement – Paul est attaché à l’Évangile de Jésus Christ qui sauve et transforme.
  2. Exemple – Paul est un modèle de persévérance dans l’expérience et l’expression du salut.
  3. Envoyés – Comme il a été préparé et envoyé, Paul prépare et envoie d’autres pour Christ.

ENSEIGNEMENT

Lorsqu’il exhorte les Corinthiens à l’imiter, Paul évoque en 1Corinthiens 4 :16-17 deux éléments clés :

  1. ses voies (c’est-à-dire sa conduite qui est conforme à son enseignement)
  2. son enseignement (qui est constant dans toutes les églises).

Et quel est l’enseignement de Paul ? C’est l’Évangile de Jésus Christ, comme il le rappelle aux Corinthiens.

Car, quand vous auriez dix mille maîtres en Christ, vous n’avez cependant pas plusieurs pères, puisque c’est moi qui vous ai engendrés en Jésus-Christ par l’Évangile.

1Corinthiens 4 :15

L’ÉVANGILE, PUISSANCE DE DIEU POUR LE SALUT DE QUICONQUE CROIT

Or, qu’est-ce que l’Évangile pour Paul ? « C’est la puissance de Dieu pour le salut de quiconque croit », dit-il en Romains 1 :16.

D’ailleurs, il rappelle aux Corinthiens que le royaume de Dieu ne consiste pas en paroles mais en puissance. Seul l’Évangile a le pouvoir de transformer à salut ceux qui croient. Tout le reste n’est que paroles en l’air. Paul avertit donc les Corinthiens.

Quelques-uns se sont enflés d’orgueil, comme si je ne devais pas aller chez vous. Mais j’irai bientôt chez vous, si c’est la volonté du Seigneur, et je connaîtrai, non les paroles, mais la puissance de ceux qui se sont enflés. Car le royaume de Dieu ne consiste pas en paroles, mais en puissance.

1 Corinthiens 4 :18-20

L’ÉVANGILE PAR LEQUEL VOUS ÊTES SAUVES SI

Paul rappelle plus loin, avec gravité, dans cette même lettre, l’Évangile qu’il leur a prêché.  Il dit :

Je vous rappelle, frères, l’Évangile que je vous ai annoncé, que vous avez reçu, dans lequel vous avez persévéré, et par lequel vous êtes sauvés, si vous le retenez tel que je vous l’ai annoncé ; autrement, vous auriez cru en vain.

Je vous ai enseigné avant tout, comme je l’avais aussi reçu, que Christ est mort pour nos péchés, selon les Écritures ; qu’il a été enseveli, et qu’il est ressuscité le troisième jour, selon les Écritures ; et qu’il est apparu à Céphas, puis aux douze. Ensuite, il est apparu à plus de cinq cents frères à la fois, dont la plupart sont encore vivants, et dont quelques-uns sont morts.

Ensuite, il est apparu à Jacques, puis à tous les apôtres. Après eux tous, il m’est aussi apparu à moi, comme à l’avorton…

Ainsi donc, que ce soit moi, que ce soient eux, voilà ce que nous prêchons, et c’est ce que vous avez cru.

1 Corinthiens 15 :1-8, 11
  • Et toi… quel Évangile as-tu cru et quel Évangile prêches-tu ?

EXEMPLE

En 1 Corinthiens 4, Paul parlait déjà de sa conduite. Dans les passages de 1 Corinthiens 11, Philippiens 3 et 1Thessaloniciens 1, il aborde plus explicitement l’exemple de sa vie.

1 Corinthiens 11 :1

Ayant mis les chrétiens de Corinthe en garde contre l’idolâtrie, Paul les exhorte (au chapitre 10) à faire tout pour la gloire de Dieu, à n’être en scandale à personne et à rechercher le salut du plus grand nombre. Et sur ce, il conclut : « Soyez mes imitateurs, comme je le suis moi-même de Christ ».

CEUX QUI MARCHENT SELON LE MODÈLE QUE VOUS AVEZ EN NOUS

Philippiens 3 :17

Le mot « modèle » apparaît ici dans le texte. Paul parle d’un modèle de marche que lui-même et d’autres personnes représentent. Il dit aussi qu’il y a des gens qui suivent déjà ce modèle. Et il encourage les chrétiens de Philippes à faire comme lui et comme ceux qui suivent le bon exemple.

A quoi ressemble ce modèle ? Aux versets 18-19, Paul donne aux Philippiens l’exemple à ne pas suivre.

Car il en est plusieurs qui marchent en ennemis de la croix de Christ, je vous en ai souvent parlé, et j’en parle maintenant encore en pleurant. Leur fin sera la perdition ; ils ont pour dieu leur ventre, ils mettent leur gloire dans ce qui fait leur honte, ils ne pensent qu’aux choses de la terre.

A l’inverse, Paul décrit le modèle de sa marche aux versets 8-11.

Et même je regarde toutes choses comme une perte, à cause de l’excellence de la connaissance de Jésus-Christ mon Seigneur, pour lequel j’ai renoncé à tout, et je les regarde comme de la boue, afin de gagner Christ, et d’être trouvé en lui, non avec ma justice, celle qui vient de la loi, mais avec celle qui s’obtient par la foi en Christ, la justice qui vient de Dieu par la foi, Afin de connaître Christ, et la puissance de sa résurrection, et la communion de ses souffrances, en devenant conforme à lui dans sa mort, pour parvenir, si je puis, à la résurrection d’entre les morts.

Comme pour le contexte de 1Corinthiens 11 :1, on voit ici que le modèle est intimement lié à l’expérience et à l’expression du salut en Jésus Christ.

UN MODÈLE POUR TOUS LES CROYANTS

1Thessaloniciens 1 :6

Par ailleurs, Paul indique qu’en l’imitant, lui, les Thessaloniciens sont « devenus un modèle pour tous les croyants de la Macédoine et de l’Achaïe » (verset 7). Ici encore, le modèle est étroitement lié à l’expérience et à l’expression du salut.

Et vous-mêmes, vous avez été mes imitateurs et ceux du Seigneur, en recevant la parole au milieu de beaucoup de tribulations, avec la joie du Saint Esprit.

Non seulement, en effet, la parole du Seigneur a retenti de chez vous dans la Macédoine et dans l’Achaïe, mais votre foi en Dieu s’est fait connaître en tout lieu, de telle manière que nous n’avons pas besoin d’en parler ».

1Thessaloniciens 1 :7-8

Autrement dit : “Votre foi est parlante ; pas besoin d’en parler”.

  • Et toi, quelle expérience et quelle expression du salut montres-tu en exemple ?

ENVOYÉS

Aux Corinthiens et aux Thessaloniciens, Paul dit avoir envoyé Timothée. Dans la lettre aux Philippiens, il demande à son « fidèle collègue » d’aider Evodie et Syntyche « à être d’un même sentiment dans le Seigneur » (Philippiens 4 :2-3). 

La délégation de responsabilités à des personnes préparées à les assumer proprement est un autre point sur lequel Paul imite Christ. Contrairement au « fidèle collègue » dont on ne sait pas grand chose, les relations de Paul et Timothée sont abondamment abordées dans les lettres de Paul.

Quand Paul prie les Corinthiens d’être ses imitateurs, il leur indique qu’il a confié à Timothée la mission de les y aider.

Pour cela je vous ai envoyé Timothée, qui est mon enfant bien-aimé et fidèle dans le Seigneur ; il vous rappellera quelles sont mes voies en Christ, quelle est la manière dont j’enseigne partout dans toutes les Églises.

1Corinthiens 4 :17

De même, Paul projette de faire la même chose avec les Philippiens.

J’espère dans le Seigneur Jésus vous envoyer bientôt Timothée, afin d’être encouragé moi-même en apprenant ce qui vous concerne.

Car je n’ai personne ici qui partage mes sentiments, pour prendre sincèrement à cœur votre situation ; tous, en effet, cherchent leurs propres intérêts, et non ceux de Jésus-Christ. Vous savez qu’il a été mis à l’épreuve, en se consacrant au service de l’Évangile avec moi, comme un enfant avec son père. 

Et enfin, à Timothée lui-même, Paul écrit : « Toi donc, mon enfant, fortifie-toi dans la grâce qui est en Jésus-Christ. Et ce que tu as entendu de moi en présence de beaucoup de témoins, confie-le à des hommes fidèles, qui soient capables de l’enseigner aussi à d’autres » (2Timothée 2 :1-2).

Comme Christ son Seigneur, Paul a reproduit des leaders capables de veiller aux intérêts de Dieu et d’étendre le royaume de Dieu à la chaîne. Timothée en est l’un des plus beaux exemples.

  • Et toi, prépares-tu des personnes que tu peux envoyer défendre les intérêts de Christ et étendre son royaume à la chaîne ?

EN RÉSUMÉ, retenons que :

  1. Imiter Christ et amener d’autres à nous imiter en cela est l’essence du leadership chrétien
  2. Nous devons imiter Paul dans son attachement à l’Évangile de Jésus Christ
  3. Il faut imiter Paul dans son exemple de passion pour son salut et celui des autres
  4. Il est impérieux d’imiter Paul en préparant des leaders aimant Christ, capables de défendre ses intérêts et d’étendre son royaume à la chaîne.

Prochain article : Leadersheep 2 – Jésus Christ est le modèle parfait

Merci de faire du bien à quelqu'un qui en a besoin -PARTAGEZ.
  • 3
  •  
  •  
  • 2
  •  
    5
    Shares

Article précédent
Dans quels domaines de métiers et ministères exercer et exceller…