METANOÏA 6 : LA RÉSURRECTION DES MORTS

La résurrection des morts, c’est le retour de personnes décédées à la vie. L’Ancien Testament et le Nouveau Testament en parlent en termes de prophéties et de faits d’actualité. Or, aujourd’hui encore, plusieurs réagissent comme les Athéniens du temps de l’apôtre Paul quand on parle de résurrection des morts.

Lorsqu’ils entendirent parler de résurrection des morts, les uns se moquèrent, et les autres dirent : Nous t’entendrons là-dessus une autre fois.

Actes 17 :32

LA RÉSURRECTION DES MORTS DANS L’ANCIEN TESTAMENT

Ainsi, la première résurrection dans les Écritures concerne le fils de la veuve de Sarepta, du temps du prophète Élie.

Actualités

La femme dit alors à Élie: «Que me veux-tu, homme de Dieu? Es-tu venu chez moi pour rappeler le souvenir de ma faute et pour faire mourir mon fils?» Il lui répondit: «Donne-moi ton fils.» Et il le prit des bras de la femme, le monta dans la chambre à l’étage où il logeait et le coucha sur son lit.

Puis il fit appel à l’Éternel et dit: «Éternel, mon Dieu, est-ce que tu vas faire du mal, au point de faire mourir son fils, même à cette veuve qui m’a accueilli chez elle?» Puis il s’étendit trois fois sur l’enfant, fit appel à l’Éternel et dit: «Éternel, mon Dieu, je t’en prie, que l’âme de cet enfant revienne en lui!» L’Éternel écouta Élie: l’âme de l’enfant revint en lui et il retrouva la vie.

1 Rois 17 :18-22

La deuxième et la troisième résurrections impliquent le prophète Élisée. Dans l’une, il prie pour un enfant que Dieu avait accordé à une autre femme hospitalière par le canal de sa prière.

Lorsque Élisée arriva dans la maison, il vit l’enfant mort, couché sur son lit. Élisée entra, ferma la porte sur eux deux et pria l’Éternel. Il monta sur le lit et se coucha sur l’enfant; il mit sa bouche sur sa bouche, ses yeux sur ses yeux, ses mains sur ses mains et s’étendit sur lui. Le corps de l’enfant se réchauffa. Élisée s’éloigna, marcha de long en large dans la maison, puis remonta s’étendre sur l’enfant. Alors l’enfant éternua sept fois avant d’ouvrir les yeux.

2 Rois 4 :32-35

Dans l’autre résurrection, c’est un mort qui retrouve la vie dans le tombeau d’Élisée, au contact des os du prophète!

Élisée mourut et on l’enterra. L’année suivante, des troupes de Moabites pénétrèrent dans le pays. On était en train d’enterrer un homme quand on aperçut une de ces troupes, et on jeta l’homme dans le tombeau d’Élisée. En touchant les ossements d’Élisée, l’homme reprit vie et se leva sur ses pieds.

2 Rois 13 :20-21

Prophéties

En outre, l’Ancien Testament parle prophétiquement de la résurrection du Christ. «Car tu ne livreras pas mon âme au séjour des morts, tu ne permettras pas que ton bien-aimé voie la corruption », dit David au Psaume 16 :10.

«Or, David, après avoir en son temps servi au dessein de Dieu, est mort, a été réuni à ses pères, et a vu la corruption. Mais celui que Dieu a ressuscité n’a pas vu la corruption». C’est ce qu’explique l’apôtre Paul parlant de la résurrection de Jésus Christ en Actes 13 :36-37. Et l’apôtre Pierre avait déjà rendu le même témoignage…

Hommes frères, qu’il me soit permis de vous dire librement, au sujet du patriarche David, qu’il est mort, qu’il a été enseveli, et que son sépulcre existe encore aujourd’hui parmi nous.

Comme il était prophète, et qu’il savait que Dieu lui avait promis avec serment de faire asseoir un de ses descendants sur son trône, c’est la résurrection du Christ qu’il a prévue et annoncée, en disant qu’il ne serait pas abandonné dans le séjour des morts et que sa chair ne verrait pas la corruption.

Actes 2 :29-31

Par ailleurs, Ésaïe avait prophétisé sur les souffrances, la mort et la résurrection du Christ.

Il a plu à l’Éternel de le briser par la souffrance… Après avoir livré sa vie en sacrifice pour le péché, Il verra une postérité et prolongera ses jours; et l’œuvre de l’Éternel prospérera entre ses mains. A cause du travail de son âme, il rassasiera ses regards; par sa connaissance mon serviteur juste justifiera beaucoup d’hommes, et il se chargera de leurs iniquités.

Esaïe 53 :10-11

LA RÉSURRECTION DES MORTS DANS LE NOUVEAU TESTAMENT

Dans le Nouveau Testament, la résurrection ne consiste plus seulement en prophéties ou en faits d’actualités. Elle est aussi un enseignement fondamental.

Prophéties

Quand le Seigneur Jésus annonçait lui-même sa résurrection à ses disciples, ceux-ci ne comprenaient pas. Même jusqu’au jour de l’événement!

Simon Pierre, qui le suivait, arriva et entra dans le sépulcre; il vit les bandes qui étaient à terre, et le linge qu’on avait mis sur la tête de Jésus, non pas avec les bandes, mais plié dans un lieu à part. Alors l’autre disciple, qui était arrivé le premier au sépulcre, entra aussi; et il vit, et il crut.

Car ils ne comprenaient pas encore que, selon l’Écriture, Jésus devait ressusciter des morts. Et les disciples s’en retournèrent chez eux.

Jean 20 :6-9

Et quand le Seigneur leur parlait de souffrir et de mourir avant de ressusciter, ils ne voulaient pas en entendre parler…

Dès lors Jésus commença à faire connaître à ses disciples qu’il fallait qu’il allât à Jérusalem, qu’il souffrît beaucoup de la part des anciens, des principaux sacrificateurs et des scribes, qu’il fût mis à mort, et qu’il ressuscitât le troisième jour. Pierre, l’ayant pris à part, se mit à le reprendre, et dit : A Dieu ne plaise, Seigneur ! Cela ne t’arrivera pas.

Mais Jésus, se retournant, dit à Pierre : Arrière de moi, Satan ! tu m’es en scandale; car tes pensées ne sont pas les pensées de Dieu, mais celles des hommes.

Matthieu 16 :21-23

Toutefois, il faut noter que Jésus Christ n’a pas seulement prophétisé sur sa propre résurrection. Il a aussi prophétisé qu’il ressusciterait, au dernier jour, ceux croient en lui.

Or, la volonté de celui qui m’a envoyé, c’est que je ne perde rien de tout ce qu’il m’a donné, mais que je le ressuscite au dernier jour. La volonté de mon Père, c’est que quiconque voit le Fils et croit en lui ait la vie éternelle; et je le ressusciterai au dernier jour.

Jean 6 :39-40

Actualités

De surcroît, Jésus a opéré des résurrections dont la plus retentissante fut certainement celle de son ami Lazare. Autrement, il a aussi ressuscité le fils unique de la veuve de Naïn (Luc 7 :11-15) et la fille unique de Jaïrus (Luc 8: 49-56).

La résurrection dans les actualités de Christ

Jésus, étant arrivé, trouva que Lazare était déjà depuis quatre jours dans le sépulcre… Jésus dit : Ôtez la pierre. Marthe, la sœur du mort, lui dit : Seigneur, il sent déjà, car il y a quatre jours qu’il est là. Jésus lui dit : Ne t’ai-je pas dit que, si tu crois, tu verras la gloire de Dieu ?

Ils ôtèrent donc la pierre. Et Jésus leva les yeux en haut, et dit : Père, je te rends grâces de ce que tu m’as exaucé. Pour moi, je savais que tu m’exauces toujours; mais j’ai parlé à cause de la foule qui m’entoure, afin qu’ils croient que c’est toi qui m’as envoyé. Ayant dit cela, il cria d’une voix forte : Lazare, sors ! Et le mort sortit, les pieds et les mains liés de bandes, et le visage enveloppé d’un linge. Jésus leur dit : Déliez-le, et laissez-le aller.

Jean 11 :17, 39-44

La résurrection dans les actualités des apôtres

De même, les disciples de Christ ont opéré des résurrections après lui. On peut voir Paul avec Eutychus en Actes 20 :-7-12, par exemple. Mais l’une des plus belles histoires à ce sujet est celle de Tabitha (Dorcas).

Il y avait à Joppé, parmi les disciples, une femme nommée Tabitha, ce qui signifie Dorcas : elle faisait beaucoup de bonnes oeuvres et d’aumônes. Elle tomba malade en ce temps-là, et mourut. Après l’avoir lavée, on la déposa dans une chambre haute.

Comme Lydde est près de Joppé, les disciples, ayant appris que Pierre s’y trouvait, envoyèrent deux hommes vers lui, pour le prier de venir chez eux sans tarder. Pierre se leva, et partit avec ces hommes. Lorsqu’il fut arrivé, on le conduisit dans la chambre haute. Toutes les veuves l’entourèrent en pleurant, et lui montrèrent les tuniques et les vêtements que faisait Dorcas pendant qu’elle était avec elles.

Pierre fit sortir tout le monde, se mit à genoux, et pria; puis, se tournant vers le corps, il dit : Tabitha, lève-toi ! Elle ouvrit les yeux, et ayant vu Pierre, elle s’assit. Il lui donna la main, et la fit lever. Il appela ensuite les saints et les veuves, et la leur présenta vivante.

Actes 9 :36-41

Cependant, le fait d’actualités le plus glorieux pour les apôtres reste la résurrection de Christ et ce qu’elle signifie pour ceux qui croient. En effet, la rencontre de l’apôtre Jean avec le Christ ressuscité et glorifié en témoigne.

Quand je le vis, je tombai à ses pieds comme mort. Il posa sur moi sa main droite en disant : Ne crains point ! Je suis le premier et le dernier, et le vivant. J’étais mort; et voici, je suis vivant aux siècles des siècles. Je tiens les clefs de la mort et du séjour des morts.

Apocalypse 1: 17-18

LA RÉSURRECTION DES MORTS, ENSEIGNEMENT FONDAMENTAL

Or, si l’on prêche que Christ est ressuscité des morts, comment quelques-uns parmi vous disent-ils qu’il n’y a point de résurrection des morts ?

S’il n’y a point de résurrection des morts, Christ non plus n’est pas ressuscité. Et si Christ n’est pas ressuscité, notre prédication est donc vaine, et votre foi aussi est vaine. Il se trouve même que nous sommes de faux témoins à l’égard de Dieu, puisque nous avons témoigné contre Dieu qu’il a ressuscité Christ, tandis qu’il ne l’aurait pas ressuscité, si les morts ne ressuscitent point.

Car si les morts ne ressuscitent point, Christ non plus n’est pas ressuscité. Et si Christ n’est pas ressuscité, votre foi est vaine, vous êtes encore dans vos péchés, et par conséquent aussi ceux qui sont morts en Christ sont perdus. Si c’est dans cette vie seulement que nous espérons en Christ, nous sommes les plus malheureux de tous les hommes.

1 Corinthiens 15 :12-19

La résurrection et le salut

Voilà à quel point la résurrection est importante : sans elle, il n’y a pas de salut. En effet, Romains 10 :9 dit que «Si tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus, et si tu crois dans ton cœur que Dieu l’a ressuscité des morts, tu seras sauvé». E t en Actes 4 (versets 2 et 33), le témoignage de la résurrection des morts en Jésus Christ correspond à la prédication de l’Évangile.

En conséquence, bénissons Dieu avec l’apôtre Pierre de ce qu’il «nous a régénérés, pour une espérance vivante, par la résurrection de Jésus-Christ d’entre les morts» (1 Pierre 1:3).

Car la foi sera aussi portée à notre crédit, à nous qui plaçons notre confiance en celui qui a ressuscité des morts Jésus notre Seigneur ; il a été livré pour nos fautes, et Dieu l’a ressuscité pour que nous soyons déclarés justes.

Romains 4 :24-25, version Semeur

L’espérance de la résurrection

L’apôtre Paul dit en Actes 24 :15 qu’il a «en Dieu cette espérance, comme ils l’ont eux-mêmes, qu’il y aura une résurrection des justes et des injustes». Cette distinction était déjà implicite dans l’enseignement du Seigneur Jésus.

Il dit aussi à celui qui l’avait invité : Lorsque tu donnes à dîner ou à souper, n’invite pas tes amis, ni tes frères, ni tes parents, ni des voisins riches, de peur qu’ils ne t’invitent à leur tour et qu’on ne te rende la pareille.

Mais, lorsque tu donnes un festin, invite des pauvres, des estropiés, des boiteux, des aveugles. Et tu seras heureux de ce qu’ils ne peuvent pas te rendre la pareille; car elle te sera rendue à la résurrection des justes.

Luc 14 :12-14

Cependant, c’est le livre d’Apocalypse qui dresse le tableau contrasté de la résurrection des justes et la résurrection des injustes.

Ils revinrent à la vie et régnèrent avec le Christ pendant mille ans. C’est la première résurrection. Les autres morts ne revinrent pas à la vie avant la fin des mille ans. Heureux et saints ceux qui ont part à la première résurrection. La seconde mort n’a pas prise sur eux. Ils seront prêtres de Dieu et du Christ, et ils régneront avec lui pendant les mille ans.

Apocalypse 20 :4-6, version Semeur

La mer avait rendu ses naufragés, la mort et le royaume des morts avaient rendu ceux qu’ils détenaient. Et tous furent jugés, chacun conformément à ses actes. Puis la mort et le séjour des morts furent précipités dans l’étang de feu. Cet étang de feu, c’est la seconde mort. On y jeta aussi tous ceux dont le nom n’était pas inscrit dans le livre de vie.

Apocalypse 20 :13-15, version Semeur
  • Et toi, as-tu l’espérance de la résurrection – la première ou la deuxième?

Prochain article : Metanoïa 7 – Le jugement éternel

Merci de faire du bien à quelqu'un qui en a besoin -PARTAGEZ.
  • 3
  •  
  •  
  • 2
  •  
    5
    Shares

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article précédent
En Genèse 48 :8-20, Jacob impose la main droite à…