APOCALYPSE: 4-2- LE LIVRE AUX SEPT SCEAUX

Après LE TRÔNE DE DIEU, nous poursuivons la lecture de «ce qui doit arriver dans la suite» avec LE LIVRE AUX SEPT SCEAUX.

Puis je vis dans la main droite de celui qui était assis sur le trône un livre écrit en dedans et en dehors, scellé de sept sceaux. (5: 1)

QUI EST DIGNE D’OUVRIR LE LIVRE…? (5: 2-4)

Et je vis un ange puissant, qui criait d’une voix forte : Qui est digne d’ouvrir le livre, et d’en rompre les sceaux ?

Et personne dans le ciel, ni sur la terre, ni sous la terre, ne put ouvrir le livre ni le regarder. Et je pleurai beaucoup de ce que personne ne fut trouvé digne d’ouvrir le livre ni de le regarder.

LE LION DE JUDA, L’AGNEAU EN EST DIGNE (5: 5-7)

Et l’un des vieillards me dit : Ne pleure point; voici, le lion de la tribu de Juda, le rejeton de David, a vaincu pour ouvrir le livre et ses sept sceaux.

Et je vis, au milieu du trône et des quatre êtres vivants et au milieu des vieillards, un agneau qui était là comme immolé. Il avait sept cornes et sept yeux, qui sont les sept esprits de Dieu envoyés par toute la terre. Il vint, et il prit le livre de la main droite de celui qui était assis sur le trône.

CÉLÉBRATIONS DE L’AGNEAU (5: 8-14)

Quand il eut pris le livre, les quatre êtres vivants et les vingt-quatre vieillards se prosternèrent devant l’agneau, tenant chacun une harpe et des coupes d’or remplies de parfums, qui sont les prières des saints.

Par les 4 êtres vivants et les 24 vieillards (5: 8-10)

Et ils chantaient un cantique nouveau, en disant : Tu es digne de prendre le livre, et d’en ouvrir les sceaux; car tu as été immolé, et tu as racheté pour Dieu par ton sang des hommes de toute tribu, de toute langue, de tout peuple, et de toute nation; tu as fait d’eux un royaume et des sacrificateurs pour notre Dieu, et ils régneront sur la terre.

Par les anges (5: 11-12)

Je regardai, et j’entendis la voix de beaucoup d’anges autour du trône et des êtres vivants et des vieillards, et leur nombre était des myriades de myriades et des milliers de milliers.

Ils disaient d’une voix forte : L’agneau qui a été immolé est digne de recevoir la puissance, la richesse, la sagesse, la force, l’honneur, la gloire, et la louange.

Par toutes les créatures célestes, terrestres, souterraines, marines et sous-marines (5: 13-14)

Et toutes les créatures qui sont dans le ciel, sur la terre, sous la terre, sur la mer, et tout ce qui s’y trouve, je les entendis qui disaient : A celui qui est assis sur le trône, et à l’agneau, soient la louange, l’honneur, la gloire, et la force, aux siècles des siècles !

Et les quatre êtres vivants disaient : Amen ! Et les vieillards se prosternèrent et adorèrent.

Prochain article: APOCALYPSE: 4- CE QUI DOIT ARRIVER DANS LA SUITE -3- L’OUVERTURE DES SEPT SCEAUX

Merci de faire du bien à quelqu'un qui en a besoin -PARTAGEZ.
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article précédent
Après cela, je regardai, et voici, une porte était ouverte…