APOCALYPSE: 4-14- AVERTISSEMENTS SOLENNELS

Notre lecture attentive d’Apocalypse prend ici fin avec les avertissements solennels du Seigneur Jésus Christ qui concluent le livre.

CES PAROLES SONT CERTAINES ET VÉRITABLES (22:6-8a)

Et il me dit : Ces paroles sont certaines et véritables ; et le Seigneur, le Dieu des esprits des prophètes, a envoyé son ange pour montrer à ses serviteurs les choses qui doivent arriver bientôt.

Et voici, je viens bientôt. Heureux celui qui garde les paroles de la prophétie de ce livre !

C’est moi Jean, qui ai entendu et vu ces choses.

N’ADORE PAS TON COMPAGNON DE SERVICE… ADORE DIEU (22:8b-10)

Et quand j’eus entendu et vu, je tombai aux pieds de l’ange qui me les montrait, pour l’adorer.

Mais il me dit : Garde-toi de le faire ! Je suis ton compagnon de service, et celui de tes frères les prophètes, et de ceux qui gardent les paroles de ce livre. Adore Dieu.

Et il me dit : Ne scelle point les paroles de la prophétie de ce livre. Car le temps est proche.

“VOICI, JE VIENS BIENTÔT ET MA RÉTRIBUTION EST AVEC MOI” (22:11-15)

Que celui qui est injuste soit encore injuste, que celui qui est souillé se souille encore; et que le juste pratique encore la justice, et que celui qui est saint se sanctifie encore. Voici, je viens bientôt, et ma rétribution est avec moi, pour rendre à chacun selon ce qu’est son œuvre. Je suis l’alpha et l’oméga, le premier et le dernier, le commencement et la fin.

Heureux ceux qui lavent leurs robes, afin d’avoir droit à l’arbre de vie, et d’entrer par les portes dans la ville ! Dehors les chiens, les enchanteurs, les impudiques, les meurtriers, les idolâtres, et quiconque aime et pratique le mensonge !

MOI, JÉSUS, J’AI ENVOYÉ MON ANGE POUR VOUS ATTESTER CES CHOSES DANS LES ÉGLISES” (22:16-21)

Moi, Jésus, j’ai envoyé mon ange pour vous attester ces choses dans les Églises. Je suis le rejeton et la postérité de David, l’étoile brillante du matin.

Et l’Esprit et l’épouse disent : Viens. Et que celui qui entend dise : Viens. Et que celui qui a soif vienne; que celui qui veut, prenne de l’eau de la vie, gratuitement.

Je le déclare à quiconque entend les paroles de la prophétie de ce livre : Si quelqu’un y ajoute quelque chose, Dieu le frappera des fléaux décrits dans ce livre; et si quelqu’un retranche quelque chose des paroles du livre de cette prophétie, Dieu retranchera sa part de l’arbre de la vie et de la ville sainte, décrits dans ce livre.

Celui qui atteste ces choses dit : Oui, je viens bientôt.

Amen ! Viens, Seigneur Jésus ! Que la grâce du Seigneur Jésus soit avec tous !

Merci de faire du bien à quelqu'un qui en a besoin -PARTAGEZ.
  • 1
  • 1
  •  
  •  
  •  
    2
    Shares

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article précédent
Puis un des sept anges qui tenaient les sept coupes…